Bilan de l’année 2016 et projections sur l’année 2017

Quelques nouvelles …fraîches !

Comme vous le savez peut-être, 2016 a été pour nous une année professionnelle et personnelle très difficile, entre une météo catastrophique au printemps qui a eu des conséquences toute l’année, et un bel accident à l’automne.

Malgré tout, nous commençons 2017 de façon très positive :

– Jusqu’alors, nous manquions cruellement de surface de serres, et de bâtiments adaptés pour pouvoir travailler correctement, mais le terrain sur lequel nous travaillons ne nous appartenant pas, ces problèmes étaient quasiment insolubles. Les différents propriétaires sont maintenant d’accord pour nous vendre ces surfaces, donc nos projets vont pouvoir réellement se concrétiser ! De nouvelles serres pour des melons et des tomates à foison, et un beau bâtiment+chambre froide pour travailler à l’abri et conserver correctement tous nos légumes!

– Nos bons résultats économiques nous ont permis de créer un CDI, pour l’instant à temps partiel, mais qui est voué a devenir un temps plein. Florie, notre salariée, travaille donc avec nous depuis 1 semaine. Nous la connaissons très bien car c’est l’une de nos amies, et elle a dejà travaillé pour nous il y a 2 ans, nous avons donc vraiment confiance en elle pour nous aider. Contrairement aux saisonniers que nous avons embauchés ces deux dernières années, qui s’occupaient principalement des récoltes pour les distributions, sa présence toute l’année va lui permettre de faire en plus des travaux d’entretien avec plus de responsabilités, et nous décharger un peu de ce côté.

La présence de Florie va nous être d’un grand secours, car même si ces nouvelles sont bonnes, les conséquences de l’accident ne sont pas encore derrière nous : mon pouce va nécessiter une greffe osseuse dans les prochains jours, et je ne vais pas pouvoir retravailler pendant 3 mois au
moins. Il va falloir prendre son mal en patience …!! Le reste de la main et le poignet retrouvent tranquillement toutes leurs capacités au gré de la rééducation .

Voilà pour les nouvelles.

Ce contenu a été publié dans Notre maraicher. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *