Quelques suggestions de nos agriculteurs

Comme tous les ans à cette époque, nous entrons dans une période où le
prin­temps arrive, des envies de fraî­cheurs et de nou­veau­tés se font sen­tir,
mais où conte­nu des paniers reste blo­qué “en mode hiver”.

En effet, les rayons de soleils des der­niers jours ne sont pas suf­fi­sants
pour faire sor­tir de terre les légumes pri­meurs. Mal­gré tout, les
nou­veau­tés vont venir égayer les paniers des pro­chaines semaines : radis,
salades, per­sil, épi­nards, fenouils, etc. Encore un peu de patience !

Pour chan­ger un peu, voi­ci quelques idées pour cui­si­ner le panier de cette
semaine :
— avec le pour­pier : à man­ger en salade, ou bien à faire cuire comme des
épi­nards pour les accom­mo­der dans une tarte. On peut éga­le­ment le faire en
soupe, comme on pro­cè­de­rait avec du cres­son.

- avec le chou blanc : émin­cé fine­ment dans une salade de len­tilles avec
des écha­lotes ou des oignons rouges, en coles­law avec des carottes rapées,
en salade avec huile et graines de sésame + rai­sins secs par exemple.
Ce chou est éga­le­ment idéal pour faire de la chou­croute : facile et
néces­si­tant peu d’ingrédients !
Vous aurez besoin de :
— chou blanc émin­cé en très fines lamelles ou rapé
— sel : 2% du poids de chou
— baies de genièvre et graines de coriandre en option pour le gout
— 1 bocal type le par­fait avec joint d’étanchéité

Bien mélan­ger le chou + baies+sel. Rem­plir le bocal en tas­sant bien : le
chou doit rendre assez de jus pour recou­vrir le tout.
Fer­mer le bocal avec le joint d’étanchéité, et mettre à l’abri de la
lumière, dans un endroit avec une tem­pé­ra­ture entre 12 et 18 degrés. La
chou­croute sera prête au bout de 4 à 6 semaines. Bien rin­cer (au moins 2
fois) avant de consom­mer cru ou cuit !

Ce contenu a été publié dans Notre Actualité, Notre maraicher. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *