Les prochains paniers

*Voi­ci  les dates des pro­chaines dis­tri­bu­tions :*

*- 28 février*

*- 14 mars*

*- 28 mars*

*- 18 avril*

*- 2 mai*
*- 23 mai*
Comme vous le savez peut-être, le prin­temps est une période dif­fi­cile pour
four­nir des légumes.Les stocks d’hiver arrivent à la fin, et les rares légumes pri­meurs, dépendent de la météo.

C’est la période de pauses pré­vues dans les contrats AMAP, car c’est aus­si une période de
tra­vail très impor­tant (plan­ta­tion de la plu­part des légumes de la sai­son).

C’est aus­si la période que l’agricultrice Marie a choi­si pour se faire opé­rer de la main
suite à l’accident du mois d’octobre ! La conva­les­cence dure­rait jusqu’au
mois de juin envi­ron.

Afin de sou­la­ger Mathieu l’agriculteur pen­dant cette période très impor­tante de l’année,
les 9 paniers res­tants jusqu’à juin (8 paniers res­tants + panier du 1er novembre) seront répar­tis sur 6 dis­tri­bu­tions, soit envi­ron 1+1÷2 de panier à chaque dis­tri­bu­tion.

Cette réduc­tion des dis­tri­bu­tions va être d’un grand secours car entre la pré­pa­ra­tion le lun­di, la livrai­son toute la jour­née du mar­di et la récup’ le mer­cre­di, les dis­tri­bu­tions nous donnent pas mal de tra­vail. Mathieu va donc gagner du temps dans les champs et s’économiser un peu d’énergie avec cette solu­tion.
Les dis­tri­bu­tions se feront donc qua­si­ment 1 semaine sur 2, à l’exception des vacances sco­laires d’avril où il y a de nom­breuses absences, et de début mai, o*ù* il est dif­fi­cile pour nous d’avoir des légumes.

Pour info, durant cette période dif­fi­cile qui s’annonce, le nombre d’heures de leur sala­rié pas­se­ra de 24 à 32h/semaine, et embau­cher ponc­tuel­le­ment Vincent, le frère de Marie, pour les livrai­sons à Aul­nay-sous-Bois et pour les gros chan­tiers. Ce sur­coût sala­rial n’est pas
ris­qué éco­no­mi­que­ment, car c’était déjà pré­vu d’embaucher plus cette année afin de tra­vailler moins (cf l’augmentation du prix des
paniers lors des renou­vel­le­ments en octobre der­nier).

Les ama­piens, seront sol­li­ci­tés pour des chan­tiers ponc­tuels à par­tir du mois d’avril.

Les agri­cul­teurs remer­cient une fois de plus pour l’ enga­ge­ment en AMAP, qui va leur per­mettre de pas­ser cette période dif­fi­cile avec séré­ni­té.

Ce contenu a été publié dans Notre Actualité, Paniers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *