Une raison de vivre supplémentaire pour les AMAPs

Voici un extrait du Canard Enchaîné du 21/01/2009 qui démontre que la seule garantie que peut avoir le consommateur est dans le partenariat direct avec des producteurs locaux dans lesquels il peut avoir confiance. Le label ne suffit hélas pas.

Ce contenu a été publié dans Info-actus, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Une raison de vivre supplémentaire pour les AMAPs

  1. alexandra dit :

    Ouais, oauis , oauis.
    Pourquoi no(s)tre agriculteur(s) amapiens ne profiteraient-ils pas de cette « aubaine » et quoi (qui) nous le garanti ?
    Juste la confiance?

  2. La charte des AMAPs implique un droit de contrôle de l’AMAP sur l’agriculteur. Nous devons vérifier ces points tout comme la certification bio.

  3. Frédéric Blaszkow dit :

    Il me semble que le meilleur moyen d’éviter la suspiscion est la transparence dans la communication : n’hésitons pas à nous intéresser aux modes de productions et ainsi Yves sera d’autant plus motivé à nous cultiver de bons produits. J’aime à penser que la confiance n’exclu pas le besoin de partager (connaissances et savoir-faire). La demande et le niveau d’exigence des consommateurs inciteront les producteurs à nous respecter et à respecter notre environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *