Pour nos instits ! La maison de Noël en pain d’épices

  • 3kg de farine (il faut envi­ron 1kg pour 2 mai­sons)
  • 300 g de beurre
  • 900 g de sucre
  • 1,2 kg de miel
  • 12 oeufs
  • 3 cuillé­rées à café de levure chi­mique
  • 6 cuillé­rées à café de “quatre épices” ou autres épices de votre choix.

Faire fondre miel, beurre et sucre dans une cas­se­role sans bouillir.

Mélan­ger farine, levure et épices dans un grand sala­dier, et incor­po­rer le mélange fon­du.

Ajou­tez les oeufs un à un.

Lais­sez refroi­dir sous un tor­chon jusqu’au len­de­main, à tem­pé­ra­ture ambiante.

Eta­ler au rou­leau sur envi­ron 5 mm d’épaisseur. Cou­per bien droit les mor­ceaux (voir les dimen­sions plus bas), posés bien à plat sur la plaque du four recou­verte de papier sul­fu­ri­sé. Intro­duire des allu­mettes (sans le bout sou­fré !) à 1 cm des bords aux endroits qui devront être rac­cor­dés entre eux (voir pho­to), afin de for­mer un trou des­ti­né à faire pas­ser la ficelle.

Dorer avec un mélange d’oeuf et de lait. Enfour­ner à 200°c envi­ron, ther­mo­stat 7. Sur­veiller la cuis­son

A la sor­tie du four, enle­ver les allu­mettes, et lais­ser refroi­dir bien à plat.

Exemple de dimen­sions pour une mai­son :

toit : 2 mor­ceaux de 21cm x 12 cm. (Faire deux trous seule­ment, sur la lar­geur.)

Pignons : 2 mor­ceaux de 16cm x 20 cm, en décou­pant le des­sus en pointe de manière à ce qu’il reste un “mur” de 7,5 cm de hau­teur. … voir pho­to… (trous aux quatre coins, à la hau­teur du “mur”)

Décou­per sur un des pignons une porte, fenêtre, oeil de boeuf etc.

Côtés : deux mor­ceaux de 7,5 cm x9 cm

Pour le décor, battre un blanc d’oeuf avec du sucre glâce, pour obte­nir une pâte assez col­lante mais tout de même suf­fi­sam­ment mal­léable . Elle ser­vi­ra à col­ler la mai­son, déco­rer le toit et les murs. Cette pré­pa­ra­tion peut être colo­rée avec des colo­rants ali­men­taires pour varier le décor.

Avec les restes de pâte, vous pou­vez confec­tion­ner sapin, banc, habi­tants, bon­homme de neige, tas de bois etc.

Mon­ter la mai­son sur un car­ton épais recou­vert de papier alu­mi­nium, en ayant préa­la­ble­ment déco­ré le toit, sinon le sucre-blanc d’oeuf cou­le­ra !!! Fixer les pans entre eux avec de la ficelle pas­sée dans les trous, dépo­ser un peu du mélange blanc d’oeuf-sucre pour col­ler le toit, etc.

Vous pou­vez aus­si uti­li­ser pour le décor des boules de sucre argen­tées ou de cou­leur, des smar­ties ou autres bon­bons colo­rés.

Ce contenu a été publié dans Recette, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *